LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Domaine de Versailles > Domaine de Marie-Antoinette

Petit Trianon Grande confusion

Louvre pour tous | 1er/10/2008 | 14:18 |


L’accès inédit à la totalité du Petit Trianon, à Versailles, après un an de travaux, s’avère être un leurre puisque l’essentiel de ses nouveaux espaces de visite le sera en mode ultra-confidentiel.

JPG - 4.4 ko
Petit Trianon © Louvre pour tous

01.10.08 | À QUELQUES HEURES de la réouverture au public du Petit Trianon, prévue demain 2 octobre, la plus totale confusion règne parmi le personnel du château sur les modalités de visite de ses nouveaux espaces : informations contradictoires selon les individus et les services contactés, démentis puis confirmations, là-bas tout le monde semble perdu.

Survendu par le service communication du château et annoncé par sa direction comme un événement majeur largement relayé par les médias, l’accès inédit « à la totalité des espaces intérieurs » [1] de la maison particulière de la Reine Marie-Antoinette, fermée pour travaux durant un an, s’avère être un leurre puisque l’essentiel de ses nouveaux espaces de visite le sera en mode ultra-restreint, ce que ne mentionne que de manière subliminale le château [2].

JPG - 21.8 ko
Salles du rez-de-chaussée dont celle de l’argenterie © Louvre pour tous

Si les salles de service du rez-de-chaussée, d’un intérêt relativement mineur à quelques exceptions [3], seront effectivement désormais accessibles dans le cadre d’une visite libre du Petit Trianon comprenant surtout l’étage noble, coeur du bâtiment presque inchangé depuis sa fermeture [4], il n’en sera pas de même de l’entresol et de l’attique, ensemble de pièces réparties sur les deux niveaux suivants, qui resteront presque invisibles pour le public alors qu’ils constituent le vrai intérêt de cette « réouverture » [5]. Dommage.

En réalité, pour des raisons de sécurité, du fait de la fragilité et de l’exiguïté des couloirs de ces espaces impropres à la circulation de masse [6], seront seulement possibles des visites guidées ultra « confidentielles », pour groupe déjà constitué et limité à 15 personnes, et non de simples visites-conférences comme il s’en fait quotidiennement à Versailles et comme on aurait pu le croire.

JPG - 30.2 ko
Quelques salles de l’entresol et de l’attique © Louvre pour tous

De nouveaux espaces tellement restreints à la visite que des employés pourtant dévolus à l’information au public n’hésitent pas à répondre qu’ils seront carrément inaccessibles ! Sous-information ou consigne ?! Désorganisation des services ou lassitude des salariés ?

Pourquoi avoir alors surmédiatisé cette réouverture puisque si peu de personnes pourront profiter de ces réelles « nouveautés » ? Une « désinformation » qui rappelle le lancement du « Domaine de Marie-Antoinette » en juillet 2006. La déception risque d’être au rendez-vous pour tous ceux qui pensaient pouvoir enfin tout voir de ce lieu magique. Stratégie délibérée de la direction de l’établissement public de Versailles pour booster la fréquentation générale du site puisque, comme on nous l’a indiqué le jour de l’inauguration, de 60 000 auparavant on vise désormais les 400 000 visiteurs annuels pour le Petit Trianon ?! Peut-être aussi s’agissait-il plus prosaïquement de valoriser un mécène ayant financé à lui seul la totalité des travaux à hauteur de 5 millions d’euros.

Pour tout connaître des conditions de visite (tarifs, horaires, accès) du Petit Trianon et de ses jardins dont le Hameau de la Reine, cliquez ici.

:: Louvre pour tous | 1er/10/2008 | 14:18 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT

EXEMPLE DE (DÉS)INFORMATION DU CHÂTEAU
Parfaite illustration de notre article, cet échange de mails entre l’un de vous et la direction des publics du château de Versailles :

Question :
Bonjour,
Je souhaterais connaitre les différents modalités de visite possible au Petit Trianon, notamment de ses nouveaux espaces.
En vous remerciant.
X, Le 30.09.08

Réponse :
Bonjour,
Le rez-de-chaussée ainsi que le 1er étage du petit Trianon sont ouverts au public tous les jours de 12h à 18h30 jusqu’au 31 octobre 2008 et de 12h à 17h30 à partir du 1er novembre.
Le tarif d’entrée est de 9 euros par adulte.
Cordialement,
La direction du développement culturel, le 02.10.08

Commentaire de notre part : Horaires de fermeture faux pour la visite des espaces intérieurs (contredisant le site web du château de Versailles et le dossier de presse « Réouverture du Petit Trianon »), aucune mention des conditions de visite de l’entresol et de l’attique !

VOS COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.


NOTES

[1] « Pour la première fois, la totalité des espaces intérieurs du Petit Trianon est accessible au public. Après une découverte de l’univers quotidien de Marie-Antoinette jusqu’à son départ le 5 octobre 1789, les visiteurs peuvent aujourd’hui mieux connaître les autres personnalités qui ont, au cours des siècles, vécu et transformé le petit château de Louis XV. » information officielle.

[2] Le dossier de presse fait état de visite « par petits groupes de visiteurs accompagnés d’un guide-conférencier » sans autres précitions. La page Informations pratiques, elle, n’indique rien. Pourtant présente dès la page d’accueil du site web du château, sous forme d’un cartel d’ailleurs fort laid, l’information de la réouverture du Petit Trianon renvoie à un texte de présentation sans aucune modalité pratique. Rien d’étonnant pour nous qui ne cessons de dénoncer le déficit d’information chronique de l’établissement national de Versailles, indigne de sa mission de service public et invraisemblable vu sa renommée

[3] De ces quelques salles dont se visitait déjà le réchauffoir, seule la salle de l’argenterie revêt de l’intérêt pour exposer des pièces d’orfèvrerie et de porcelaine. A découvrir surtout la configuration des lieux avec ces couloirs de service invisibles : la galerie du Jeu de Bague ou le passage voûté Nord.

[4] L’étage noble où vivait la Reine quand elle était présente à Trianon constitue le coeur de la visite. Or, cet espace demeure presque inchangé depuis la fermeture puisqu’à ce niveau l’essentiel des travaux a constitué en installations électriques invisibles sous les parquets et boiseries. Il est même enlaidi par la pose d’un tapis-moquette brun de circulation dans les premières salles pour protéger les parquets anciens, de l’affluence attendue et espérée par la direction.

[5] Si quelques unes de ces salles étaient déjà accessibles en visites conférence, ayant fait l’objet de restauration-restitution dans les années 80-90, d’autres ne l’avaient jamais été, ce qui revêt un grand intérêt pour qui s’intéresse à l’histoire de ce chef d’oeuvre de Gabriel, d’autant que plusieurs d’entre elles évoquent les différentes figures féminines ayant marqué les lieux, de Madame Royale à l’Impératrice Eugénie, ce que vante d’ailleurs la prose officielle.

[6] Les centaines de journalistes présents lors de la conférence de presse d’inauguration ont pu cependant les parcourir en tous sens.



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable



SOUTENEZ NOTRE DÉVELOPPEMENT LOUVRE POUR TOUS AGRÉÉ J'AIME L'INFO
EN LIEN


UNE CITATION, DES CITATIONS
« Pour les expositions à la gloire d’un parfum, d’un bijoutier ou d’un marchand de sacs, je suis désolé, il faudra aller voir ailleurs. » Alain Seban, président du Centre Pompidou, voeux au personnel | 21.01.14
d'autres citations [...]
piedlouvrepourtous
contact presse i credits i mentions legales
Copyright © Louvre pour tous 2008/2014 Tous droits réservés