LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Domaine de Versailles > Versailles tout fric

Château de Versailles, la dérive vers l’illégalité ?

Bernard Hasquenoph |

Louvre pour tous | 9/07/2009 | 15:59 |


Le site militant LOUVRE POUR TOUS saisit la « Répression des fraudes » et la Cour des comptes pour alerter sur de possibles pratiques commerciales illégales au Château de Versailles et d’autres contraires à ses missions de service public ; le site demande la révision de la grille tarifaire de l’établissement public

09.07.09 | www.louvrepourtous.fr, site militant créé en 2004 pour informer et défendre les usagers du service public des musées a décidé de saisir conjointement la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DCCRF) et la Cour des comptes, au regard du nombre élevé d’anomalies relevées au cours d’une enquête menée sur la tarification de l’établissement public du domaine national de Versailles et de Trianon. Notre enquête mise en ligne s’accompagne du témoignage d’une visiteuse et de l’interview d’une salariée du Château :

- L’ENQUÊTE :
http://www.louvrepourtous.fr/Chateau-de-Versailles-la-derive,238.html
- LE TÉMOIGNAGE D’UNE VISITEUSE :
http://www.louvrepourtous.fr/Chateau-de-Versailles-des-tarifs,266.html
- L’INTERVIEW D’UNE SALARIÉE :
http://www.louvrepourtous.fr/Chargee-d-information-culturelle,268.html

Nous espérons ainsi déclencher une enquête publique sur différentes pratiques commerciales qui s’opposent, selon nous, au droit public et au Code de la consommation auquel le Château de Versailles est soumis en tant que prestataire de services de loisirs.

Depuis que le Château a acquis son autonomie financière, en 1995, comme Etablissement public à caractère administratif (EPA), les droits d’entrée sont devenus une part essentielle de ses ressources de fonctionnement (75% en 2007).

De fait, en moins de dix ans, la tarification du Château de Versailles a explosé (billet de base 7,50€ en 2005, 13,50€ en 2009 = + 80%) lui faisant oublier sa mission de démocratisation par le prix : « Les droits d’entrée des musées de France sont fixés de manière à favoriser leur accès au public le plus large » - loi n°2002-5 du 4 janvier 2002, article 7.

La nécessité d’augmenter sans cesse ses recettes a entraîné la mise en place progressive de pratiques commerciales contraires à ses missions de service public, certaines pouvant être qualifiées de « trompeuses » au regard du Code de la consommation :

- EXPOSITION - Impossible de payer pour la seule exposition Fastes de Cour terminée en juin 2009, billet obligatoire Château + Expo 15€ = la vente liée est illégale selon l’article L 122-1 du Code de la consommation. L’exposition Splendeurs de la Cour de Saxe en 2006 au même endroit coûtait 8€
- AUDIOGUIDE - Idem pour l’usage de l’audioguide imposé depuis 2006 à tous les visiteurs du Château (contre leur souhait selon une enquête) et quelle que soit la formule de vente alors qu’il s’agit d’un service supplémentaire payant (6€)
- PASSEPORT - Le Passeport à 20€ permettant, depuis 2000, de visiter tout le domaine fait l’objet d’une intense campagne de promotion, plus pour remplir les caisses du Château que dans l’intérêt des visiteurs qui n’en profitent pas pleinement. Coupe-file jusqu’en 2008, il s’opposait alors au principe d’égalité d’accès à un service public en créant une concurrence déloyale avec le billet simple d’entrée au Château. Prix inchangé depuis 2000 alors qu’il comprend en 2009 beaucoup moins d’espaces à visiter mais apparaît toujours « économique » du fait de l’augmentation d’entrée au Domaine de Marie-Antoinette (5€ en 2005, 10€ en 2009) et de l’audioguide inclus ; nécessite une journée entière mais pourtant vendu sur place jusqu’à 15h
- PARCOURS DU ROI - Visite du Château en soirée considérée comme un spectacle privé (15€ sans audioguide !) alors que ce sont des collections permanentes publiques. Aux musées du Louvre et d’Orsay, les nocturnes sont moins chers qu’en journée et sont des visites publiques.
- JARDINS MUSICAUX – Depuis 2009, promenade payante (8€) dans les Jardins historiques des mardis d’été considéré comme un spectacle pour de la musique diffusée par baffles ! Eradication progressive de la gratuité des jardins.
- ACCUEIL - Malgré toutes les promesses du Grand Versailles (restitution de la grille Royale en 2008 pour améliorer le flux des visiteurs et aménagement en 2009 de caisses dans l’Aile des Ministres Sud), les files d’attente les week-ends et les mardis restent monstrueuses
- INFORMATION - Information confuse ou manquante sur les supports de communication du Château (dépliants, sites Internet, panneaux…) : défaut d’affichage jusqu’à de la publicité mensongère et trompeuse selon les articles L113-3 et 121-1 du Code de la consommation

En saisissant la « Répression des fraudes » et la Cour des comptes, nous ne visons pas, si nos suspicions se vérifiaient, une condamnation pénale du Château de Versailles, ni de quelque musée que ce soit, certaines de ses pratiques se retrouvant ailleurs (Centre Georges Pompidou…). Pas plus que nous n’accusons Jean-Jacques Aillagon, actuel président du domaine, d’être responsable d’une situation dont il a hérité en partie. Mais, si nous estimons qu’il insuffle un nouvel élan culturel au Château, force est de constater que la situation s’est aggravée sous son autorité.

Nous demandons la révision de la grille tarifaire de l’établissement public du domaine de Versailles et de Trianon et sa mise en conformité avec ses missions de service public par des prix abordables et avec le Code de la consommation :
- 8€ pour le billet Château au niveau des prix pratiqués dans les autres grands musées nationaux (Musée du Louvre 9€, musée d’Orsay 8€, château de Fontainebleau 8€)
- 5€ pour le Billet Grand et Petit Trianon
- 8€ pour une exposition temporaire séparée
- l’audioguide en supplément
- la mise en place d’une visite nocturne du Château par l’établissement public à tarif réduit pour tous, la suppression de la manifestation « Parcours du Roi »
- la gratuité de la manifestation « Jardins Musicaux » et de l’accès à tous les jardins de Versailles, y compris ceux de Trianon dont le coût est déjà inclus dans les tarifs haute et basse saison
- une information claire et complète sur tous les supports de communication du Château.
- Libre ensuite au Château de proposer des forfaits cumulant plusieurs prestations au réel avantage des visiteurs.

Par notre action, nous voulons avant tout alerter les pouvoirs publics et l’opinion sur la dérive commerciale du plus précieux de nos musées et monuments, dérive qui, en allant à l’encontre de sa mission fondamentale de démocratisation culturelle, porte préjudice à tous ses visiteurs.

:: Bernard Hasquenoph |

:: Louvre pour tous | 9/07/2009 | 15:59 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT



VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN

DANS LA MÊME RUBRIQUE

27.01.2017 | Château de Versailles, des augmentations et toujours des files d’attente

9.07.2010 | <h6>Jardins de Versailles © BH</h6>Dernière salve d’augmentations à Versailles

9.07.2010 | <h6>Jardins de Versailles © BH</h6>Versailles le musée le plus cher du monde

30.06.2010 | <h6>Galerie des Glaces © BH</h6>La Sérénade de Versailles, ruine des familles

23.06.2010 | Versailles en illimité ne va pas se faire que des amis

6.06.2010 | <h6>© Bernard Hasquenoph</h6>Versailles supprime la réduction pour tous

24.03.2010 | <h6>© Louvrepourtous</h6>Versailles intouchable évasif Aillagon

3.01.2010 | <h6>Bosquet de l'arc de triomphe<br>© Bernard Hasquenoph</h6>Versailles plus de gratuités pour plus d’augmentations

1er.12.2009 | <h6>Le petit train © Louvrepourtous</h6>La DGCCRF pardonne tout à Versailles même son train

30.11.2009 | <h6>Lac du Hameau de la Reine © DR</h6>DGCCRF Versailles petits mails entre amis


30.11.2009 | La Répression des fraudes bénit le Versailles d’Aillagon
28.11.2009 | <h6>Photomontage © Bernard Hasquenoph</h6>Le Château de Versailles explose les prix


23.11.2009 | Bercy bénit le Château de Versailles jusqu’à l’absurde
17.11.2009 | Réponse du Château de Versailles pour le petit train
8.11.2009 | <h6>Bosquet de l'Arc de Triomphe<br>© Louvrepourtous</h6>Tarifs au Château de Versailles, un frémissement
27.10.2009 | <h6>Dans les jardins de Versailles<br>© Louvrepourtous</h6>Nouvelle plainte à la Répression des Fraudes


19.10.2009 | <h6>Louis XIV © Louvrepourtous</h6>Louis XIV à Versailles, l’exposition la plus chère de France
28.09.2009 | <h6>Dans les jardins de Versailles<br>© Louvrepourtous</h6>Fraudes au Château de Versailles, pression et désinformation
25.09.2009 | <h6>Bosquet de l'arc de triomphe ©BH</h6>Versailles vu par ses visiteurs et son personnel

18.09.2009 | <h6>A Versailles © Louvrepourtous</h6>Le petit train, Versailles et le nouveau Far West
27.08.2009 | La Répression des fraudes déclenche une enquête
24.08.2009 | Versailles illégal... la Cour des comptes transmet
18.08.2009 | <h6>Affiche dans le métro © Louvrepourtous</h6>Le Parcours du roi à Versailles, la belle arnaque

31.07.2009 | Versailles illégal ? Lettre à Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture
31.07.2009 | Versailles illégal ? Lettre à la Répression des fraudes

31.07.2009 | Versailles illégal ? Lettre à la Cour des comptes


15.07.2009 |
13.07.2009 | <h6>Au Château de Versailles © Louvre pour tous</h6>Le Château de Versailles ou la maison de Picsou


9.07.2009 | <h6>Dans les jardins de Trianon © Louvrepourtous</h6>Témoignage d’une visiteuse


9.07.2009 | <h6>Dans les jardins de Trianon © Louvrepourtous</h6>Chargée d’information culturelle au domaine de Versailles
9.07.2009 | <h6>Dans les jardins de Trianon © Louvrepourtous</h6>Château de Versailles, la dérive commerciale





UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]