LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Ville de Paris

Un autre CentQuatre reçu par Christophe Girard

Louvre pour tous | 13/04/2010 | 10:03 |


Depuis le 1er avril, à l’initiative de la revue Mouvement, le CentQuatre, établissement artistique de la Ville de Paris ouvert en octobre 2008 en attente d’une nouvelle direction, est investi par le collectif « 104 occupé »

JPG - 24.1 ko
© DR

13.04.10 | UN AUTRE 104 EST POSSIBLE ! - Communiqué de presse : Une délégation du collectif « Un autre 104 est possible » a été reçue hier, lundi 12 avril, par Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé de la Culture et président du Conseil d’administration du CentQuatre.

Au cours d’une entrevue de plus d’une heure et demie, Christophe Girard a reconnu partager notre préoccupation à l’endroit du CentQuatre. Constatant avec nous une certaine faillite de cet établissement artistique de la ville de Paris, il a souligné combien était légitime que se mette en place le mouvement citoyen que nous avons initié. Aussi a-t-il garanti qu’il ferait son possible afin que l’administration actuelle nous permette de nous rassembler dans les espaces vacants afin de mener à bien notre travail d’inventaire et de proposition. Notre entente fut donc presque parfaite à l’exception du fait que l’adjoint au maire chargé de la Culture a prétendu que le CentQuatre n’avait à ses yeux « pas encore véritablement ouvert ». Nous considérons que, malheureusement, le lieu a bien ouvert et que l’échec du projet a bien lieu, et ce en raison de fondamentaux qu’il s’agit de repenser de fond en comble. L’entrevue avec Christophe Girard nous a conforté dans la volonté de rendre publics les débats et initiatives autour du CentQuatre et, au-delà, de situer la politique culturelle dans le cadre de « l’agenda 21 » qui engage la Ville de Paris dans une démarche de concertation citoyenne.

Christophe Girard a concédé que « tout pouvait encore être repensé » à propos du CentQuatre, ce que nous ne pouvons qu’entendre avec satisfaction. Il a néanmoins souligné combien le contexte légal demeurait problématique aujourd’hui pour qui voudrait modifier les missions et les objectifs du CentQuatre. Là aussi, nous sommes confortés dans notre volonté de saisir le Conseil d’administration du CentQuatre, dont nous demandons dès à présent la tenue d’une réunion extraordinaire ; ainsi que l’ensemble des élus de la Ville de Paris.

Nous sommes sortis de cette entrevue avec deux convictions. D’une part, en constatant que les pouvoirs publics eux-mêmes s’affirment parfaitement inquiets, nous réaffirmons l’urgence de nous inquiéter de la direction que prend ce projet prétendument emblématique du 21e siècle. D’autre part, en constatant que tout doit et peut être repensé, nous en appelons à la mobilisation de toutes les imaginations afin que s’expérimente et s’invente enfin un CentQuatre vivant et hospitalier. Telle est l’ambition des groupes de travail qui se mettent en place aujourd’hui, groupes de travail ouverts à tous et appelés à se multiplier dans les jours à venir. Les fruits de ces groupes de travail se manifesteront en partie en acte in situ, et seront en outre consignés progressivement sur le blog de cette « préoccupation citoyenne » à l’adresse suivante : http://le104occupe.wordpress.com.

 :: Le collectif « Un autre 104 est possible »

LOUVREPOURTOUS soutient cette occupation pacifiste sans nous y investir pour des questions matérielles. Nous transmettons ici le communiqué de presse de la délégation reçue par M. Girard pour information.

Lire aussi « Occupation du 104 pour « une politique culturelle alternative » » par Jean-Pierre Thibaudat, RUE 89 | 10.04.10


 :: LE 104 DEPUIS SON OUVERTURE ::



D’AUTRES VIDÉOS SUR LOUVREPOURTOUS TV

:: Louvre pour tous | 13/04/2010 | 10:03 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT



VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN




UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]