LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées

Le musée de l’Homme ignore la gratuité Enseignants et Jeunes

Bernard Hasquenoph | 29/01/2016 | 13:04 |


29.01.2016 | Depuis sa réouverture, le musée de l’Homme n’applique pas le Pass éducation et n’offre pas la gratuité aux jeunes de 13-25 ans. Curieusement, il en est de même dans d’autres établissements culturels et scientifiques à forte dimension pédagogique, pourtant pareillement sous tutelle du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

03.08.2017 | VICTOIRE - Depuis le 31 mars 2017, démarrage de l’exposition « Nous et les autres – Des préjugés au racisme » au musée de l’Homme, la situation dénoncée dans cet article daté de janvier 2016 s’est nettement améliorée puisque deux nouvelles formules tarifaires sont proposées : le musée seul (Galerie de l’Homme) enfin gratuit pour les jeunes et enseignants comme nous le réclamions et un billet couplé musée + exposition (2€ de plus qu’avant, ce qui revient tout de même cher) offrant la réduction à ces derniers et la gratuité à tous les moins de 18 ans. Preuve que les deux espaces sont physiquement distincts. Pourquoi alors ne pas proposer un billet uniquement expo à un tarif moindre ? La réponse est dans la question, et c’est regrettable. Comme de persister à ne pas appliquer la gratuité pour tous le 1er dimanche du mois. Néanmoins, nous considérons cette avancée comme une victoire, d’autant que le message reçu de leurs services en avril 2016 (lire ci-dessous) marquait leur obstination à maintenir l’ancien système. Notre saisie entre temps de la ministre de l’Education d’alors, Najat Vallaud-Belkacem, qui nous avait répondu, n’y est sans doute pas pour rien.

02.04.2016 | RÉPONSE DU MUSÉE DE L’HOMME - Réponse reçue du Muséum national d’Histoire naturelle le 12 avril 2016, en message privé sur Twitter après plusieurs relances.

« Bonjour,
Le Muséum national d’Histoire naturelle a bien pris connaissance de votre publication concernant le Musée de l’Homme. La qualité de l’accueil et les conditions tarifaires sont des questions qui font l’objet d’un travail constant et d’une écoute attentive de nos équipes.
Le Musée de l’Homme est gratuit durant les périodes sans exposition temporaire pour les moins de 26 ans et les détenteurs du Pass Éducation conformément à ce que prévoit la loi pour l’accès aux collections permanentes. Ce sera le cas à partir du 14 juin prochain, et ce, jusqu’à la prochaine exposition temporaire qui débutera le 31 mars 2017.
Par ailleurs, et comme vous l’observez, les expositions temporaires n’étant pas accessibles gratuitement pour les enseignants, une gratuité est accordée lorsque la visite s’inscrit dans la préparation d’un projet éducatif, sur présentation d’une réservation ou d’une attestation du chef d’établissement.
Les mêmes dispositions tarifaires s’appliquent pour les autres galeries du Muséum national d’Histoire naturelle : gratuité pour l’accès aux collections permanentes pour les enseignants et les étudiants de moins de 26 ans, accès gratuit dans le cadre d’un projet professionnel des enseignants.
Concernant la gratuité accordée pour tous le premier dimanche du mois, il s’agit d’une proposition à l’initiative du ministère de la Culture et de la Communication qui ne relève pas de la loi Musées. Le Muséum national d’Histoire naturelle, ne relevant pas de ce ministère, n’applique pas ces conditions tarifaires et a choisi, en matière de gratuité pour tous, de privilégier les événements nationaux (Nuit des Musées, Fête de la Science, Journées du patrimoine).
Nous nous tenons à votre disposition pour tout échange supplémentaire.
Cordialement.
Le Muséum national d’Histoire naturelle"
JPG - 34.3 ko
Au musée de l’Homme

29.01.2016 | MAUVAISE BLAGUE ? Fin 2015, les enseignants s’inquiétaient de la reconduction du Pass éducation qui leur permet depuis 2009 d’accéder librement aux collections des 150 musées et monuments nationaux pour parfaire leurs connaissances et nourrir leurs projets éducatifs. « Le pass éducation, explique doctement le site du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche qui supervise le dispositif, est un outil au service du développement de l’éducation artistique et culturelle et plus largement du rapprochement de la culture et de l’École, qui est au cœur de la politique des ministères en charge de l’éducation et de la culture et inscrite dans la loi de Refondation de l’école de la République comme une composante générale dispensée à tous les élèves ». Interpellés en septembre par le syndicat SNUipp-FSU, ses services annonçaient finalement la reconduction du Pass éducation pour la période 2016-2018, en accord avec le ministère de la Culture.

C’était sans compter le musée de l’Homme dépendant du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), établissement sous tutelle du ministère dirigé par Najat Vallaud-Belkacem, qui, depuis sa réouverture en octobre 2015, ne l’applique pas [1]. Pas plus que la gratuité des 18-25 ans instaurée aussi en 2009. Celle-ci n’est accordée qu’aux moins de 12 ans, en totale violation de la loi des Musées de France : « Dans les musées de France relevant de l’Etat, les mineurs de dix-huit ans sont exonérés du droit d’entrée donnant accès aux espaces de présentation des collections permanentes » [2] L’établissement ignore également superbement la gratuité pour tous du premier dimanche du mois. Autant de curiosités pour un musée dont « l’éducation est une des missions constitutive et fondamentale » [3] et qui, par son objet, a plus que jamais un rôle social à jouer, en participant à la lutte contre le racisme et à la prise de conscience de la fragilité de notre planète, comme l’a rappelé le président de la République lors de son inauguration.

JPG - 114.7 ko
Au musée de l’Homme

Inspiré peut-être par la Grande Galerie de l’Evolution (MNHN) dont nous notions la technique de contournement en 2014 et dont la situation reste à ce sujet très confuse [4], le nouveau musée de l’Homme n’accorde aux enseignants et aux jeunes qu’un tarif réduit de 8 euros au lieu de 10. Cela, au prétexte - suppose-t-on comme au Muséum - qu’une exposition temporaire vient se nicher au sein de ses collections permanentes [5]. Un argument spécieux pour qui a visité ce musée dont les espaces dévolus aux expos sont nettement séparés des collections. Au deuxième étage, à la sortie du parcours permanent de la Galerie de l’Homme, comme actuellement « Chroniques d‘une renaissance » qui raconte la rénovation du musée. Qu’adviendra-t-il en juin quand elle se terminera ? On l’ignore mais rien n’indique que ce soit provisoire, ni le site Internet, ni le plan distribué aux visiteurs. D’autres expositions temporaires plus réduites et également incluses dans le billet d’entrée sont accueillies par le musée de l’Homme dans l’atrium Paul Rivet ou le foyer, financées par ailleurs de manière surprenante comme vient de le révéler le blog Point Culture puisqu’un photographe a dû lui-même payer son accrochage.

JPG - 61.8 ko
Plan du musée de l’Homme

Ce sont les plaintes reçues de plusieurs enseignants qui nous ont poussé à rédiger cet article, l’un d’eux s’insurgeant dans son mail : « Cette situation est illogique au regard des autres musées. Les enseignants sont les premiers passeurs de culture auprès des enfants ». Ce que rappelle Jean-Michel Tobelem, spécialiste de l’économie des musées, dans un récent rapport commandée par la Fondation Jean Jaurès sur les effets de la démocratisation culturelle, un paragraphe pointant justement ce problème : « On observe également un manque de compréhension du rôle fondamental que peuvent jouer les enseignants dans les politiques d’élargissement des publics de la culture. Certains musées n’hésitent pas à faire payer les enseignants (...) La fixation d’un tarif réduit paraît manifester une ignorance du triple rôle des enseignants : d’une part en tant qu’usagers, ils fréquentent régulièrement les institutions culturelles. D’autre part, il est important de renforcer leur familiarité avec ces dernières. Enfin, ils jouent un rôle de prescription irremplaçable auprès des élèves, mais également de leur entourage ». [6]

JPG - 161.7 ko
Au musée de l’Homme

En revanche, le musée de l’Homme accorde aux enseignants une gratuité limitée à une journée, à la condition que ce soit en préparation d’une visite scolaire, « sur présentation de sa réservation ou d’une attestation du chef d’établissement ». Ce qui montre bien la volonté de l’établissement de ne pas appliquer le Pass éducation. Cela rappelle le dispositif mis en place par le Louvre en 2004 qui aboutit à supprimer temporairement la gratuité Enseignants. Ce même dispositif est appliqué dans des établissements culturels et scientifiques à Paris, aussi sous tutelle du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche mais qui n’ont pas tout à fait le statut de musées : la Cité des Sciences et de l’Industrie et le Palais de la Découverte. Dans les deux lieux, qui en réalité n’en font qu’un administrativement, le Pass éducation ne donne droit qu’à un tarif réduit. Idem pour les moins de 25 ans. Cependant, pour le second, la confirmation d’une visite scolaire permet de bénéficier d’un Pass Annuel individuel valable un an de date à date. Seuls le musée national de l’Education à Rouen et le musée des Arts et métiers à Paris appliquent le Pass éducation et la gratuité Jeunes sans rechigner. Tout cela est bien compliqué pour des établissements relevant du même ministère. A en perdre son latin.

:: Bernard Hasquenoph | 29/01/2016 | 13:04 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT



VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES

[1] Statutairement, le Muséum national d’histoire naturelle est placé sous la tutelle conjointe des ministres chargés de l’enseignement supérieur, de l’environnement et de la recherche. Le premier et le dernier sont regroupés aujourd’hui au sein du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

[2] Loi n° 2002-5 du 4 janvier 2002 relative aux musées de France, article 7.

[3] Dossier de presse d’ouverture du nouveau musée de l’Homme, octobre 2015.

[4] Le site Internet du Muséum indique trois formules tarifaires contradictoires concernant l’accès des enseignants à la Grande Galerie de l’Evolution, comme on peut le voir sur cette capture d’écran (stabilotées par nous en vert). Contactés, ses services nous assurent néanmoins que les enseignants ont bien accès gratuitement avec le Pass éducation.

[5] Le musée de l’Homme n’a pas répondu à nos sollicitations et demandes d’explication.

[6] La culture pour tous - Des solutions pour la démocratisation ?, Jean-Michel Tobelem, Fondation Jean Jaurès, janvier 2016.



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN




UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]