LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Visites de presse

Notre-Dame déroule son Tapis du Choeur

Bernard Hasquenoph | 4/01/2017 | 18:21 |


Exposition exceptionnelle et gratuite du Tapis du Choeur tissé pour Notre-Dame de Paris de 1825 à 1833 à la Savonnerie

04.01.2017 | SOUVENT COMME PARISIENS, croyants ou pas, on n’a plus l’idée d’entrer dans la cathédrale Notre-Dame de Paris tellement le monument nous semble familier, découragés aussi parfois par la file d’attente des touristes qui s’étire devant. L’exposition exceptionnelle et gratuite jusqu’au 14 janvier 2017 (sauf le 8) d’un tapis gigantesque et magnifique nous offre l’occasion d’en franchir les portes.

Il s’agit du Tapis du Choeur tissé de 1825 à 1833 dans la célèbre manufacture de la Savonnerie, aujourd’hui rattachée au Mobilier national (partenaire de l’événement avec la DRAC Île-de-France) et qui illustre les aléas politiques de la période. Commandé par Charles X, dernier roi de France renversé en 1830, l’objet de 200m² sera offert en 1841 par son cousin Louis-Philippe, roi des Français - nuance -, avec quelques remplacements de motifs comme des fleurs de lys que l’on devine toujours.

Conçu dans un « style Gothique » par le peintre Saint-Ange au nom prédestiné, le tapis s’orne d’arabesques, de symboles religieux, de fleurs et de fruits aux couleurs chatoyantes. Il a été présenté pour la première fois au public, non à Notre-Dame, mais dans la Galerie d’Apollon du Musée du Louvre en 1838 ! Il sera enfin placé dans la cathédrale à l’occasion du baptême du petit-fils de Louis-Philippe, le comte de Paris, trois ans plus tard.

Il a resservi depuis pour de grandes occasions, comme en 1896 pour la visite du tsar Nicolas II ou en 1948 pour la première messe télévisée, avant d’être « redécouvert » en 2014. Toute son histoire passionnante est racontée dans un petit livret très bien fait, en vente sur place (6€). L’exposition s’accompagne de somptueux vêtements liturgiques « en drap d’or » de la même époque, offerts par Charles X, Louis-Philippe et Napoléon III.

+ d’infos www.notredamedeparis.fr


En profiter pour visiter le Trésor de la cathédrale (4€/2€) dans les salles de la sacristie conçues, ainsi que le mobilier, par Viollet-le-Duc en 1849. On y voit un ensemble d’objets liturgiques précieux, des chefs d’oeuvre d’orfèvrerie, des vêtements exceptionnels comme la tunique extrêmement bien conservée de Saint-Louis ou des chasubles créées par le couturier Jean-Charles de Castelbajac pour la venue du pape en 1997...

+ d’infos www.notredamedeparis.fr


Enfin, information largement ignorée, Notre-Dame propose tous les jours des visites du monument gratuites et en plusieurs langues.

+ d’infos www.notredamedeparis.fr

:: Bernard Hasquenoph | 4/01/2017 | 18:21 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT

Conditions de visite :: 3 janvier 2017, sur invitation de Notre-Dame de Paris : visite guidée, livret et galette ! Merci pour cet accueil chaleureux.


VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN

DANS LA MÊME RUBRIQUE

28.07.2018 | Le Moal fait de la non-figuration à Quimper

17.07.2018 | La Bretagne tchèque est à Quimper

2.07.2018 | <h6>Autoportrait, Picasso, 1917-1918</h6>Au musée Fabre, Picasso in progress

25.06.2018 | <h6>Mary Cassatt</h6>Le Musée des impressionnismes Giverny à l’heure japonaise
19.06.2018 | Plein Soleil depuis Saint-Nazaire

9.06.2018 | Mallet-Stevens prend la pose à la Villa Cavrois

20.01.2018 | <h6>Portemanteau Thonet</h6>La Fabrique des Savoirs se meuble en Thonet

7.01.2018 | L’émouvant ordinaire du soldat s’expose au musée de l’Armée

19.11.2017 | <h6>Dessin de Georges Horan-Koiransky</h6>Dessiner Drancy, déjà l’enfer

14.10.2017 | <h6>Hubert Robert (1733-1808)</h6>Hubert Robert, fabricant de jardins

9.10.2017 | Rambouillet, une jeunesse retrouvée

15.09.2017 | Le musée de la Chasse accourt à Champlitte

16.08.2017 | Rodtchenko à Colmar, la Factory soviétique

9.08.2017 | <h6>A la Cité</h6>Aubusson, modernité de la tapisserie

1er.07.2017 | <h6>MOF en scène : des mots et des mains</h6>Les MOF entrent en scène aux Arts et Métiers

8.06.2017 | Julien Salaud à poil et à plume à Cadillac

15.05.2017 | Le château de Châteaudun fait tapisserie

6.05.2017 | Maisons des Illustres, un guide pas cher pour plein d’idées de visites

20.01.2017 | L’hôtel de Brienne se visite

28.12.2016 | Marie Madeleine en extase à Brou

21.11.2016 | Le MAMC de Saint-Étienne, le musée qui aimait les artistes

14.11.2016 | Le musée de la Chasse in et out, du Marais à Rentilly

9.11.2016 | La Mésopotamie au Louvre-Lens

8.10.2016 | Otto Dix au musée Unterlinden

4.10.2016 | Hergé au Grand Palais

2.10.2016 | L’oeil de Baudelaire au musée de la Vie romantique

22.09.2016 | Du nouveau dans les musées d’Orléans

19.08.2016 | Périple normand en Impressionnisme




UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]